Marche sur Versailles du 11 février 2015

Comme lors des journées du 5 et 6 octobre 1789, nous, Guides-Conférencièr/es, allons demander au Gouvernement  » du Pain ! » à savoir le maintien de notre carte professionnelle !

Au Boulanger, à la Boulangère et au « petit Macron » : Non à la déréglementation !

89 guides interprètes conférenciers étaient au départ à 10h devant la statue de la liberté du Pont de Grenelle à Paris.

Nous avons tenu le temps de marche estimé à 3h45 pour une distance de 15 km.

Vers 2Trajet : Porte d’Auteuil, Boulogne-Billancourt, Pont puis parc de Saint-Cloud, Marnes-la-Coquette, route de l’Impératrice, Versailles.

A 15h30 notre cortège arrivait  Place d’Armes devant le château de Versailles au pied de la statue équestre de Louis XIV  où nous attendaient de très nombreux collègues pour ce  rassemblement à Versailles qui a duré jusqu’à 17 h. 10982356_320268818163265_6081673603542854628_n

9 février 2015 – L’écho touristique
les guides-conférenciers veulent marcher sur Versailles

11 février 2015 – Le Parisien – Yvelines

Le Parisien Yvelines

12 février 2015 – Politis
les guides-conférenciers

12 février 2015  – Le Figaro
Les guides-conférenciers aux marches de Versailles

17 décembre 2014 – Emmanuel Macron répond à une question sur les guides-conférenciers

Audition de M. Emmanuel Macron, sur le projet de loi pour la croissance et l’activité le 17 décembre 2014.

Emmanuel Macron répond, lors de son audition devant la délégation des Droits des femmes , à la question que lui pose Mme Sophie Dessus, Députée, que le point concernant les guides-conférenciers a été retiré de son futur projet de loi (la question est posée vers la 40ème minute, il donne sa réponse vers la 45ème).

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.6235.delegation-aux-droits-des-femmes–m-emmanuel-macron-sur-le-projet-de-loi-pour-la-croissance-et-l–17-decembre-2014

C’est par une article de la Tribune que les guides-conférenciers ont appris en novembre 2014 que le gouvernement, dans le projet de loi Macron, prévoyait la suppression de leur carte professionnelle.

« Ce mardi 18 novembre, une première mouture du projet de loi encore incomplet a été envoyée pour avis au Conseil d’Etat et aux partenaires sociaux. Ce texte est accompagné d’une « étude d’impact » extrêmement détaillée – le rapport fait  250 pages. « L’étude d’impact » tente de mesurer l’ensemble des conséquences sur l’économie des nouvelles mesures envisagées. » La Tribune

Etude d’impact 2014-11-13 final2