Unesco : La valorisation du patrimoine passe par une bonne présentation.

Le principe de la protection du patrimoine par une bonne mise en valeur figure dans différentes chartes adoptées au cours des ces dernières années.

Charte internationale du tourisme culturel ; la gestion du tourisme aux sites de patrimoine significatif, adoptée par Icomos à la 12ème Assemblée générale au Mexique, en octobre 1999.

Principe 5 : les activités de tourisme et de protection du patrimoine doivent bénéficier aux communautés d’accueil.
5.4 : « les programmes de développement touristique du patrimoine doivent encourager la formation et l’emploi de guides et d’interprètes de sites issus des communautés d’accueil afin de favoriser les savoir-faire des populations locales pour présenter et interpréter leurs valeurs culturelles propres.

Charte pour l’interprétation et la présentation des sites culturels patrimoniaux, ratifiée par la 16e AssembléE générale de l’Icomos au Québec (Canada), le 4 octobre 2008.

Objectif de cette charte : « En reconnaissant que l’interprétation et la préservation sont partie intégrante du processus général de conservation et de gestion du patrimoine culturel, cette Charte vise à établir 7 principes cardinaux sur lesquels l’interprétation et la présentation devraient être basés, quels que soient les moyens et formes les plus appropriés selon les circonstances ». 
Préambule : « les Chartes ICOMOS soulignent l’importance de la communication vers le public en tant qu’élément essentiel du processus de conservation (on parlera indifféremment de «dissémination», « popularisation », « présentation » et « interprétation »).

Le Principe 7 : Recherche, Formation et Evaluation stipule au paragraphe 5 

La formation de professionnels qualifiés dans les domaines spécialisés de l’interprétation patrimoniale, comme la création de contenus, la gestion, les nouvelles technologies, les visites guidées et l’éducation, est un objectif essentiel. Par ailleurs, les programmes académiques de base en matière de conservation devraient inclure des modules de formation à l’interprétation et la présentation.

Paris, 1er décembre 2011, Déclaration de Paris sur le patrimoine comme moteur du développement

Les 1 150 participants de 106 pays réunis à Paris, au siège de l’UNESCO à l’invitation d’ICOMOS France à l’occasion de la 17ème Assemblée générale, adoptent cette déclaration des principes et recommandations sur les relations entre le patrimoine et le développement envisagées come un atout pour la préservation du patrimoine, la diffusion des valeurs qu’il renferme et le développement culturel, social et économique des populations
 : voir la déclaration du symposium notamment le paragraphe sur la formation professionnelle.

lire en entier

L'Unesco répond au courrier du SPGIC
L’Unesco répond au courrier du SPGIC