6 mai 2015 – Compte-rendu de la 1ère réunion du Groupe de concertation sur les métiers du guidage et de la médiation

Ordre du jour : Définition du programme de travail

Présents :  Sophie Bigogne (SPGIC), Hélène Kakomtzeff (SPGIC) ,Camille Perriere (SGIC), Armelle Villepelet (FNGIC), Aude Deboaisne (FNGIC) ,Delphine Godefroy (ANCOVART), Michel Pata (ANCOVART) ,Hélène Norloff (SNG-C) ,Aurélie Aujard (SNG-C), Romain Garcia (Guid’z),  Catherine Gay (guide conférencière, langue russe),  Cléa Richon (RMNGP),  Jenny Lebard (CMN),  Brigitte Téhoval (CMN),  Isabelle Bador (Ecole du Louvre),  Jean-Pierre Maury (DGE, ministère de l’Industrie et du numérique),  Nathalie Puyhardy (DGE, ministère de l’Industrie et du numérique),  Arthur Distel (DGE, ministère de l’Industrie et du numérique), Jacqueline Eidelman (dpp-DGP-MCC),  Didier Gorce (dpp-DGP-MCC),  Colette Martin (SMF-MCC)

Excusés Xavier Villebrun (ANAAP) Philippe Denis Fée (SG-MCC) Sylvie Delfante (DGP-SDAFG) Didier Touzelin (DGP-SDAFG) Isabelle Mouquin (Ecole du Louvre) Dominique Patebex (DGE, ministère de l’industrie et du numérique) Franck Lacombe (RMNGP) Introduction

Les objectifs de ce groupe de travail tels que définis par David Zivie, conseiller « Patrimoines » auprès de la Ministre de la culture et de la communication, sont rappelés. Ces objectifs avaient été esquissés lors de la rencontre au cabinet de la Ministre le 9 avril dernier entre les représentants des organisations professionnelles représentatives des guides-conférenciers et en présence des représentants du ministère de l’industrie et du numérique en charge du tourisme. Il s’agit bien d’un groupe de concertation qui doit fixer les conditions d’exercice des métiers du guidage et plus largement de la médiation dans les lieux et sites patrimoniaux, et ce dans le cadre d’une charte de bonnes pratiques entre les différentes catégories d’acteurs du tourisme culturel. Cette première réunion vise à définir la méthode de travail, les grands thèmes à aborder et le calendrier des réunions. Les représentants des organisations professionnelles ont rappelé le contexte politique et économique, insisté sur le malaise et la forte mobilisation des professionnels, souligné l’urgence d’une consultation et dont les résultats suscitent beaucoup d’attentes. Les représentants du ministère en charge du tourisme (DGE) évoquent les enjeux réglementaires et le cadre juridique européen, la promotion de la profession rendue possible par le registre numérique et la nécessité de bien identifier les statuts en regard de l’économie du tourisme. Méthode Régularité des séances Une séance par mois (à l’exception du mois d’août jusqu’à la fin 2015 Configuration du groupe La méthode de travail a été discutée. Il est convenu que le dimensionnement du groupe sera à géométrie variable en fonction des nécessités. Il comprendra des membres permanents (représentants des organisations professionnelles et des services de l’Etat) et des intervenants ponctuels (représentants des autres catégories d’acteurs professionnels partie prenantes et référents thématiques). Capitalisation du travail Dans la mesure du possible, chaque séance sera préparée par des membres volontaires du groupe de travail et sur la base de documents. Elle donnera lieu à un compte rendu. En fin de cycle, un texte de synthèse et une liste de préconisations seront rédigés et livrés début 2016. Problématiques Une série d’une petite dizaine de thèmes ont émergés des débats qui ont été synthétisés en 6 thèmes majeurs. Chacun d’entre eux fera l’objet d’une séance d’une durée de 3 heures.

  • 5 juin 2015 : Les métiers et leurs conditions d’exercice : statuts et emplois dans le public et l’entreprise.
  • 1er juillet 2015 : Musées, monuments, villes et pays d’art et d’histoire : politique des établissements et règlement de visite. séance
  • 9 septembre  : Agences, offices de tourisme, autocaristes : réglementer les pratiques des opérateurs et organismes de voyage et de tourisme.
  • 7 octobre 2015 : Formation initiale et continue, accès à la professionnalisation.
  • 3 novembre 2015 : Europe et international : harmonisation et réciprocité.
  • 11 décembre 2015 : Promotion des métiers et évaluation de l’offre : la plate-forme numérique.

CR du Ministère de la Culture et de la Communication

 

Une réflexion au sujet de « 6 mai 2015 – Compte-rendu de la 1ère réunion du Groupe de concertation sur les métiers du guidage et de la médiation »

Les commentaires sont fermés.