Guide professionnel contre guide amateur

Quand le JT de France 2 du 28 mai 2017 se penche sur le marché de la visite guidée de Paris !

Les visites guidées ont eu droit à un long sujet de plus de  4 minutes dont le consommateur-téléspectateur ne peut que ressortir perplexe !

Le reportage commence par un extrait de la visite qu’un passionné de street art commente pour un petit groupe. Finalement le seul « guide » qu’on entendra parler à son public.

Puis se glisse un guide-conférencier professionnel qui défend la carte de guide-conférencier et la formation que nous avons reçue.

Changement de décor, pour la « consommation de guides » (sic) promue par une plateforme dont le patron n’emploie que des auto-entrepreneurs (cherchez l’erreur !) qui renouvelle l’offre en proposant les visites les plus traditionnelles qui soient. Ces guides sont appelés guides locaux, appellation que ce jeune patron doit trouver moderne, mais qui porte confusion avec les guides-interprètes locaux, qui eux disposent d’une carte professionnelle.

C’est au tour de la  » soi-disant guide » de free tour ( visite gratuite) qui  tend la main en disant « Peut être que grâce à vous je vais pouvoir aller à l’université »ce qui est la moindre des choses qu’on attend d’un guide !

…. pour finir avec  une interview de la Présidente de la FNGIC qui s’exprime contre la pratique du free tour et la concurrence déloyale que subissent les professionnels du guidage, travail au noir, absence de statut du « guide »  …….


Tourisme : les dessous de la profession de… par francetvinfo